ACCUEIL / SOMMAIRE / TRAVAILLER L'EXPOSITION

Travailler l'exposition


Nous avons vu dans le chapitre précédent que les masques étaient très utiles. Nous allons profiter de ce chapitre pour illustrer de nouveau son utilisation.

Ici, nous allons nous intéresser aux différents outils qui permettent de travailler l'exposition. Ne nous trompons pas, nous en avons déjà vu beaucoup : les Niveaux, le Contraste ou les Courbes sont tout autant d'outils permettant de le faire, mais nous allons voir ici comment les utiliser de manière localisées, et surtout en découvrir d'autres !


Ton Foncés/Ton Clairs


C'est un outil à la fois très utile, et à la fois très dangereux : en effet il risque de vous faire basculer du coté sombre du post-traitement : c'est à dire de réaliser de sinistres horreurs.
Donc surtout, ayez la main légère. Je vous le redirai, mais je préfère déjà vous prévenir.

Nous allons utiliser pour cela une photo du Musée d'Histoire Naturelle de Londres :


Ouvrons la dans Photoshop, et dupliquez le calque de la photo. Sur le calque dupliqué, faites clic droit/Convertir en objet dynamique, et l'icône du calque se dote en bas à droite d'une petite feuille noire et blanche :


Ce qui confirme que notre calque est devenu "dynamique". Quel en est l'intérêt ? C'est très simple : je vous ai déjà dis que la plupart des traitements étaient disponibles en calque de réglages. C'est vrai. Mais il y en a aussi certains qui ne sont pas encore disponible et c'est le cas du Ton Foncés/Ton Clairs.
Afin de rester (encore et toujours) dans une logique de post-traitement non destructif, nous passons le calque en dynamique, vous allez vite voir l'intérêt.

Nous allons maintenant appliquer ce fameux effet en allant dans Image/Réglages/Ton Foncés/Ton Clairs et la fenêtre suivante s'affiche :


Vous devriez découvrir alors l'effet que cela a sur la photographie : cela débouche les ombres !


Afin de pouvoir effectuer des réglages fins, nous allons cocher l'option "Afficher plus d'options" et on obtient la fenêtre suivante :


Nous allons diminuer l'effet de ce traitement en passant dans les tons foncés le "Facteur" à 6% et la "Gamme de tons" à 16%. Ce sont pour moi les curseurs les plus importants de cet outil, mais libre à vous de jouer et découvrir les autres.

Pensez aussi à souvent désactiver/réactiver l'aperçu (situé sous le bouton "Enregistrer...") afin de voir les changements quand vous faites vos réglages. Cet outil est en effet relativement "efficace", et vous risquez -si vous avez la main trop lourde- de perdre le relief de l'image si vous perdez trop de contrastes.



Validez et le calque de réglage maintenant affiche les infos suivantes :

Nous voyons donc que notre réglage "Ton Foncés/Tons Clairs" est appliqué au calque dynamique. On peux à tout moment désactiver l'effet en cliquant sur l'œil, ou venir le modifier en double-cliquant sur le nom "Ton Foncés/Tons Clairs", ce qui fera réapparaitre la fenêtre de dialogue associées tout comme les calques de réglages !

C'est pour cela que je vous ai fait découvrir les objets dynamiques.




Le Ton Foncés/Tons Clairs est un effet qui s'adapte assez peu sur la totalité d'une image, et là si vous avez suivit le précédent chapitre, vous allez me dire : "masque de fusion ?", et vous avez raison.

Rajoutons donc un masque de fusion, puis nous allons venir révéler certaines parties de l'image de base : j'aime beaucoup les contrastes dans cette photo, alors même si déboucher un peu certaines parties peu être intéressant, je ne veux pas pour autant perdre cet équilibre dans les contrastes, alors nous allons prendre un pinceau de couleur noir et révéler certaines parties de l'image de base :


Et nous avons débouché le dessous du pont et du pilier de gauche !
Certains trouveront sans doute qu'on fait beaucoup d'opérations pour peu de changements. Il est vrai que nous rentrons maintenant dans des traitements plus fins, mais croyez le ou pas : ce sont ces traitements qui mis bout à bout font vraiment la différence sur une photo.


L'exposition locale


Ce que j'entends par "exposition locale" c'est le fait d'appliquer des réglages (que nous avons déjà vu) comme les Niveaux, le Contraste ou les Courbes mais en ne les appliquant que sur certaines zones de l'image grâce aux masques de fusions.
(Quand je vous disais que vous n'alliez plus pouvoir vous en passer.. )


Prenons d'abords un calque de réglage des niveaux, et décalons un peu les tons clairs, cela va nous permettre de rendre plus lumineuses certaines parties de l'image, comme le plafond, les arcades et les murs et les mettres en valeur.

Le problème -que vous devriez noter immédiatement- c'est qu'en élevant ces niveaux on viens perdre des détails dans l'image (comme au niveau des fenêtres où l'on viens même ne plus voir les séparations noires) ou encore rentre plus lumineux des parties que nous préférerions rester sombre.

C'est pourquoi nous allons travailler notre image via un masque de fusion. Pour cela certains préfèrent commencer par un masque de fusion tout blanc (qui ne cache pas de parties de calque) et venir masquer au fur et a mesure les parties gênantes, mais on peut aussi faire l'inverse : passer le masque en noir, et venir révéler progressivement avec du blanc les parties qu'on aimerait voir plus lumineuses.


Les deux techniques sont cohérentes et dans tout les cas on pourra revenir dessus autant que nécessaire pour obtenir ce qu'on voulait.

Prenez donc le pinceau et à l'aide de blanc et de noir, obtenez le résultat suivant :


Les possibilités liées à cette utilisation des outils Niveaux, Contraste et Courbes pour modifier localement l'exposition et le contraste sont très importantes et très utiles.

N'hésitez donc pas à utiliser les masques et à venir éditer localement vos photographies. D'ailleurs pour certains traitements, comme le fameux HDR, ça me semble même être une obligation.


L'outil Densité


Nous allons finir ce chapitre sur deux outils très intéressants : l'outil Densité + et l'outil Densité - . Ces deux là malheureusement ne permettent pas (encore) de rester dans la logique de modification non destructive.. (M. Adobe si tu nous lis..) c'est la raison pour laquelle nous allons travailler directement sur la photographie (oui, pas bien, je sais ).

Pour cela, nous allons dupliquer nos différents calques, calques de réglages et calques dynamiques et les fusionner en un seul. Alors sélectionnez tout vos calques, en cliquant sur chacun d'entre eux en maintenant la touche Ctrl enfoncée. Puis clic droit sur un des calques et Dupliquer les calques.., et ok. Puis en gardant sélectionné les calques dupliqués, clic droit sur l'un d'entre eux et Fusionner les calques.


Le calque que nous obtenons est en fait une "vrai" image : tout comme la photo que nous avions chargé au début, il ne s'agit plus de calque de réglages ou dynamique (ou la combinaison de tout cela), et nous allons pouvoir utiliser les outils de densité.

On pourrait aussi avoir "fusionné" l'intégralité des calques en un seul, ca nous permettrai aussi de travailler avec ces outils, mais nous perdrions alors tout le travail non destructif que nous avons fait précédemment, ce qui est un peu dommage.


Revenons à nos deux outils Densité + et Densité - . Ils vont nous permettre de venir éclaircir les tons clairs sans toucher aux tons foncés, et assombrir les tons foncés sans toucher aux tons clairs.

Commençons par prendre l'outil Densité + , sélectionnons une exposition sur les tons foncés de 10% et appliquez le sur une partie de l'image comprenant des tons foncés et clairs, si vous forcez un peu en repassant plusieurs fois sur l'image (histoire de bien voir l'effet) vous devriez obtenir cet effet :


On vois donc que les tons foncés on été d'avantage foncés que les clairs. On vois aussi une différence de saturation, c'est pourquoi il faudra peut être retravailler les couleurs après l'usage de cet outil.


Maintenant faisons de même avec l'outil Densité - , mais en travaillant sur les tons clairs cette fois, et on obtiens cela :


Et nous voyons à l'inverse que les tons clairs on été d'avantage éclaircis que les tons foncés.


Maintenant travaillons avec ces deux outils sur notre photographie complète.

Avec l'outil Densité + , sur tons foncés 10% :



Avec l'outil Densité - , sur tons clairs 5% :


Nous avons donc renforcé les ombres de l'image et mis en valeur les parties claires (plafond etc). Et donne un contraste très intéressant.
Ces deux outils sont très performant une fois bien maitrisé, donc n'hésitez pas à passer un peu de temps dessus.

Voilà qui clôt un chapitre très important, et vous devriez maintenant vous rendre compte que le post-traitement est un véritable enchevêtrement d'outils et de techniques, qui nous on permis ici de réaliser l'avant après suivant :


Sympa non ?
Ici nous nous sommes focalisés sur l'exposition, mais il est temps de repartir un peu sur la couleur, c'est ce que nous allons bientôt voir dans le chapitre suivant..

Chapitre précédent - SOMMAIRE - Chapitre suivant