ACCUEIL / SOMMAIRE / REALISER UNE DESATURATION SELECTIVE

Réaliser une désaturation sélective


Actuellement, si vous avez suivit le chapitre sur le Noir&Blanc et vous souvenez de l'outil gomme , vous deviez déjà être en mesure de faire cette fameuse Désaturation Sélective : ce sont ces photos comportant une partie en couleur et une autre en Noir et Blanc.

Pour ce faire il vous suffit de dupliquer le calque de la photo (rappel gestion des calques), de le transformer en N&B, puis de venir gommer directement les éléments que vous voulez voir apparaître en couleur.

Vous savez déjà faire tout cela, mais ce n'est pas la méthode la plus élégante, et qui plus est, vous ne pourrez pas facilement revenir en arrière, ce qui dans une logique de post-traitement non destructive n'est pas terrible.

C'est pourquoi nous allons découvrir un nouvel outil dont vous n'allez bientôt plus pouvoir vous passer, il s'agit du ..


Masque de Fusion :


Cet outil porte bien son nom : il permet de masquer des parties du calque sur lequel il est rattaché.


Pour le découvrir, je vous propose qu'on utilise ce fichier. C'est un bête empilement de calques Rouge, Vert et Bleu :






Sélectionnons le calque en haut de l'empilement (le rouge), puis Calque/Masque de Fusion/Tout faire apparaitre. Et nous voyons apparaitre à droite de l'icône de notre calque un carré blanc. Ce carré blanc est très important car il symbolise votre masque et quelles parties il cache/il montre :



Le code couleur utilisé est :
- Blanc = Affiché (opaque)
- Noir = Non Affiché (100% transparent)
- et donc les nuances de Gris = Différentes valeurs de transparences de 0% (blanc) au 100% (noir).

Pour colorier ce masque, il faut le sélectionner en cliquant dessus. D'ailleurs, si vous venez de le créer, il est déjà sélectionné : et cela est symbolisé par un contour blanc autour du masque en question.

Une fois assuré que vous avez bien sélectionné le masque, vous allez pouvoir travailler dessus. La méthode déroute un peu au début mais en fait est extrêmement simple et pratique : pour dire au masque quelle partie afficher ou pas, nous travaillons directement sur l'image, donc comme si nous travaillons directement sur le calque.

Mettons cela en application : prenez le pot de peinture et choisissez une couleur Noire de premier plan. Puis cliquez avec le pot de peinture sur le calque Rouge.. et celui-ci disparait complètement ! Et son masque s'affiche maintenant en noir :



Vous pouvez faire de même avec le pinceau, le crayon, le dégradé et tout outil (ou combinaison d'outils) qui permet d'apposer de la couleur. Nous allons faire quelques opérations ensemble afin de nous familiariser avec cet outil.



Prenons d'abords l'outil dégradé , couleur de premier plan: Noir, et d'arrière-plan : Blanc. Sélectionnez après dans la barre d'outils du dégradé le dégradé "Noir -> Blanc" comme montré ci-droit. Pensez aussi à regarder que le dégradé est en mode Linéaire (les boutons à droite du sélecteur de dégradé).






Puis cliquez sur le coin haut gauche, et en restant appuyé, descendez sur le coin bas droit et relâchez.
Et on obtiens cela :


On vois donc qu'une partie du calque est devenu transparente et par dégradé de transparence deviens opaque.

Maintenant prenons le pinceau taille 150px et changeons sa dureté pour le rendre très diffus, donc env 0-10%. Rajoutons un masque au calque Vert, et dessinons une croix noire dessus.
On obtiens alors ceci :


Pour finir, gardons le pinceau, passons le à la taille 40px et changeons sa dureté pour le rendre net, donc 100%, et faisons un quadrillage noir sur le dernier calque (astuce : vous pouvez maintenir la touche "Shift" en dessinant, cela vous fera tracer droit).
Nous nous apercevons alors que nous révélons le fond incolore de la zone de travail : le fameux damier noir et blanc que nous avions déjà vu plus tôt :



Bon, c'est un peu psychédélique mais au moins comme ça vous avez saisis le fonctionnement de cet outil extrêmement utile. En fait, vous pouvez appliquer un masque à la totalité des calques qui puisse exister, et oui, même les calques de réglages qui sont d'ailleurs toujours créés avec. Et c'est extrêmement utile.

L'intérêt de ces masques c'est qu'on peut toujours revenir dessus après : rien ne vous empêche de venir y rajouter du blanc, du noir, où n'importe quelle nuance de gris ! On est donc bien dans une logique de traitement non destructive.

Aussi, Photoshop propose un raccourcis très pratique dans le module des calques pour rajouter rapidement un masque, c'est le bouton suivant :


Fort de ce nouvel outil, réalisons ensemble notre ..


Désaturation Sélective :


Maintenant que nous avons vu une manière plus élégante pour venir sélectionner des parties à afficher, ou à cacher, ouvrons donc cette photo :


Nous allons rajouter un calque de réglage Noir et Blanc, et trouver un réglage qui permette de bien mettre en valeur l'image. Personnellement j'utilise simplement le pré-set "Filtre rouge contraste élevé", et nous obtenons ce N&B :


Comme le calque de réglage s'est créé directement avec un masque de fusion actif, prenons le pinceau taille 70px, dureté 0%, couleur noir, et colorions l'intérieur de la cabine téléphonique comme cela :


Cela commence déjà à nous donner des idées, de voir quels sont les couleurs qui nous intéressent. Personnellement je n'aime pas trop les reflets rouges de la cabine téléphonique, ainsi que le reflet bleu au niveau de la roue que je trouve trop voyant.

Je vous propose donc de passer le pinceau en blanc, et en jouant sur la taille et la dureté, venir peindre sur le calque de cette manière :


Et voilà, nous avons réalisé notre désaturation sélective !

Comme d'habitude, nous pourrions jouer avec les niveaux, les contrastes, la saturation etc. N'oubliez pas qu'un post-traitement est une combinaison d'outils. De plus, maintenant que vous connaissez les masques de fusions, vous pouvez appliquer ces paramètres uniquement sur une partie particulière de l'image : ça devrait vous ouvrir les horizons.

Dans la suite nous allons voir d'autres illustrations de cet outil très intéressant, et vous verrez, vous ne pourrez bientôt plus vous en passer.

Chapitre précédent - SOMMAIRE - Chapitre suivant