ACCUEIL / SOMMAIRE / FAIRE UN NOIR&BLANC

Faire un Noir&Blanc


Nous avons déjà vu pas mal d'outils très importants depuis le début de notre tutoriel, et nous allons maintenant nous intéresser à la réalisation d'un traitement qui revient aux sources de la photo, le fameux Noir&Blanc ! Pour cela nous allons voir différentes techniques disponibles pour faire ce genre de traitement.


La désaturation


Hein ? Mais tu nous avais dit que ce n'était pas une bonne manière de faire du N&B..

Ce n'est pas celle que je considère comme étant la plus adéquate en effet : elle ne vous permet pas d'avoir de réel contrôle sur le N&B et qui plus est, nécessite presque obligatoirement l'usage d'outils comme les Niveaux et la Luminosité/Contraste. Mais libre à vous de l'utiliser si vous la préférez aux autres.

Pour bien comprendre ces différentes techniques, je vais vous proposer deux photos : une par le fait qu'elle illustre bien le propos, et une autre plus esthétique, pour mettre en pratique sur un exemple concret.

Nous allons tout d'abord prendre la photo de bombes de peinture. Puis vous allez la désaturer. Si vous ne vous souvenez pas de la méthode, je vous redirigerai vers le chapitre qui en parle.
Je tiens aussi à vous dire que l'on dispose d'un raccourci pour désaturer rapidement une image dans photoshop, il suffit de cliquer sur : Image/Réglages/Désaturation.

Et nous obtenons le résultat suivant :



Nous allons faire de même avec le portrait. Et nous obtenons :


Ce qui saute alors aux yeux, c'est qu'on obtient une image globalement grise. En effet, quand on n'a pas de zones sur-exposées, on obtient obligatoirement du gris, au lieu du blanc.

C'est une méthode très aisées (généralement celle utilisée dans les "modes N&B" des APNs) mais peu qualitative à cause de cela.
Nous ferons un comparatif à la fin avec les autres méthodes, cela deviendra encore plus évident.

Si vous voulez tout de même utiliser cette technique, je vous conseillerai de toujours retravailler les Niveaux/Contrastes ensuite, cela permet d'améliorer les choses et d'obtenir un N&B plus agréable.


Via le mode Lab


Celle ci est une autre technique qu'on peut voir expliquée sur le net. Personnellement je ne l'aime pas, car elle est en contradiction avec une pratique de post-traitement non destructive. Mais je vous l'explique tout de même.

Rouvrons les bombes de peinture, et nous allons passer la photo en "mode Lab" :



Le mode Lab est une autre manière de représenter la couleur. On ne le fait plus par trois couches de Rouge, de Vert et de Bleu (le mode RVB) mais en une couche de luminance (L) et en deux couches de couleurs (A et B).

L'intérêt ici, c'est que nous allons pouvoir accéder à cette fameuse couche de luminance dans le module Couches:



Nous allons la sélectionner en cliquant dessus :



Et nous voyons s'afficher à l'écran l'image suivante :


Le soucis, c'est qu'en l'état actuel, vous ne pouvez pas enregistrer le résultat, il va falloir pour cela détruire les autres couches (A et B). Une astuce consiste à changer le mode de l'image en "niveau de gris".


Photoshop vous demande alors si vous voulez "Suppimer les autres couches", on répond bien entendu "ok".

Et alors nous pouvons enregistrer le résultat. Ou repasser en mode RVB si l'on veut continuer à travailler dessus.

Voici le résultat final :



De la même manière avec le portrait nous obtiendrons :


Personnellement je trouve que le résultat n'est guère meilleur que celui de la désaturation, et en plus, le changement de mode nous oblige à aplanir notre image (c'est à dire à fusionner tout nos calques, calques de réglages et autres outils de modification non destructive).
C'est la raison pour laquelle je ne l'aime pas. Et que je vous déconseille de l'utiliser.


Le mélangeur de couches


Voici un outil enfin intéressant.
Le mélangeur de couches est disponible dans Image/Réglages mais aussi dans les calques de réglages. Nous allons donc reprendre les bombes de peinture, et rajouter un calque de réglage de Mélangeur de couches :


Nous allons cocher la case "Monochrome", et alors notre image passe en Noir&Blanc. L'intérêt de cet outil c'est que pour la première fois, nous allons pouvoir contrôler le rendu du noir et blanc : pour cela il suffit de déplacer les curseurs des trois couches.
Pour un meilleur rendu, on essayera de toujours faire en sorte que la somme des trois couches fasse 100%.

Voici quelques exemples :





Si vous regardez les capuchons de couleurs, vous voyez que ceux-ci peuvent passer du noir au blanc en passant par le noir en fonction des réglages.

Pour la petite anecdote, en argentique N&B, on pouvait simuler ces effets en plaçant devant l'objectif des filtres de couleurs.

Cet outil est donc très puissant. Il fut pendant longtemps (jusqu'à l'arrivée de CS3 de mémoire) le seul qui permettait d'avoir un réel contrôle du rendu du N&B. Le seul problème de cet outil est qu'il est très lourd à l'usage : déplacer des curseurs en faisant en sorte de garder un total de 100% n'est pas très aisé.

C'est la raison pour laquelle nous disposons maintenant d'une version améliorée du mélangeur de couches, et qui s'appelle ..


Noir et Blanc


Haha oui, il porte bien son nom celui là !

Nous allons reprendre notre portrait, et rajouter un calque de réglage "Noir et blanc" :


Et là vous allez me dire : rhaaaa la galère ! y'a deux fois plus de couches !

Rassurez vous, en fait elles ne fonctionnent pas de la même manière que celles du mélangeur de couches.
D'ailleurs, ce module propose des pré-sets suffisamment variés pour limiter leur utilisation. Pour y accéder il suffit d'ouvrir le menu déroulant situé à droite du nom "Noir et blanc" :


Une manière simple de les comparer est d'en sélectionner un, puis de les faire défiler en utilisant les touches "Flèche Haut" et "Flèche Bas" du clavier.

Nous pouvons alors obtenir les résultats suivants :




Et une fois le pré-set le plus approprié sélectionné, vous pouvez toujours affiner les réglages en changeant les curseurs associés aux couleurs en question.

Inutile de vous dire que c'est l'outil que j'utilise pour faire mes passages en N&B.


Conclusion


Je vous avais promis une comparaison finale, la voici
A gauche la version couleur, au milieu désaturation (eq. Lab) et à droite mélangeur de couches (eq. N&B) :



Et pour le portrait :



Voilà pour notre chapitre sur le noir et blanc. Bien entendu, après l'utilisation d'une de ses techniques de passage en N&B, vous pouvez utiliser les outils vus plus tôt, comme les niveaux, ou le contraste.
Un post-traitement c'est une combinaison d'outils, et pas seulement une seule opération.

Chapitre précédent - SOMMAIRE - Chapitre suivant