ACCUEIL / SOMMAIRE / LES CALQUES DE REGLAGES

Les calques de réglages


Nous allons introduire ici un outil qui va énormément nous servir.

Nous avons vu dans le précédent chapitre différentes opérations sur l'image : Niveaux, Contraste et Saturation. Nous les avons utilisés à la suite sur une même photographie, et à chaque fois, on appliquait directement la modification sur l'image.

Le problème de travailler de cette manière, c'est que nous ne pouvons pas revenir sur un réglage fait plus tôt. Si vous allez trop loin (ou que vous changez d'avis), la seule solution pour vous est de revenir dans l'historique (si c'est possible : l'historique dans Photoshop n'est pas infini !), ou de travailler en dupliquant les calques avant de travailler dessus et de revenir sur un calque précédent. Mais dans tout les cas, vous perdez toutes les opérations faites depuis : quelle perte de temps, et source de frustration..

Heureusement, Adobe a bien fait les choses, et nous propose un outil génial afin d'éviter ce soucis : les calques de réglages.

Nous avons déjà parlé des calques dans les précédents chapitres. Mais jusqu'à maintenant, il s'agissait d'images. Le calque de réglage symbolise lui un effet, et non pas une image.
N'en disons pas plus, vous allez vite comprendre.

Rouvrons d'abords notre photo du chapitre précédent.

Les calques de réglages se trouvent dans Calque/Nouveau calque de réglage :



Nous voyons que nous y retrouvons les réglages disponibles dans Image/Réglage (en fait, pas tous, mais ceux qu'un photographe utilise 98% du temps).



Avant d'aller plus loin, je vais vous parler d'un raccourcie très pratique (la force de Photoshop ne réside pas uniquement dans ses fonctions, mais aussi dans son excellente ergonomie) : nous pouvons en effet rajouter des calques de réglages directement depuis le module des Calques, en cliquant sur le petit symbole rond noir et blanc.






Nous allons maintenant reprendre les opérations du chapitre précédent (pour vous montrer que c'est bien la même chose), et vous saisirez très rapidement la puissance de l'outil.





Rajoutons un calque de réglage "Niveaux" : et on le voit apparaitre sous forme de calque dans le module associé.







On vois aussi apparaitre le module "Réglage" qui alors affiche.. les Niveaux ! Comme vous pouvez le constater, les propriétés sont exactement les mêmes que l'outil Niveau utilisé dans le précédent chapitre.



Je vous propose que vous refassiez les réglages vu dans le précédent chapitre. C'est à dire, rajouter un calque de réglage "Luminosité/Contraste" et "Teinte/Saturation".













Et nous obtenons l'empilement de calques de réglages suivant :

Ca deviens intéressant n'est ce pas ?
Comme tout calques, vous pouvez changer leur ordre d'empilement, désactiver leur effet en cliquant sur l'œil, les supprimer, réduite leur effet en réduisant leur opacité, et même changer les réglages en les sélectionnant.

A titre personnel, je reste persuadé que je ne pourrais pas post-traiter mes photos comme je le fais si je n'avais pas ces outils. C'est ce qu'on appelle les outils de modification non destructif : vous ne travaillez jamais directement sur l'image, et vous pouvez toujours revenir sur vos pas.

Prenez donc tout de suite cette bonne habitude d'utiliser les calques de réglages.








Avant de finir ce chapitre, nous allons profiter d'avoir une image pleine de couleurs pour découvrir l'outil Balance des couleurs, rajoutons le, et nous obtenons le module suivant :



Ce module permet d'équilibrer les teintes à votre gout. Les teintes sont décomposées par l'outil en Tons foncés, Tons moyens et Tons clairs. Et il suffit de déplacer les curseurs de ces trois tons afin d'obtenir les teintes que vous préférez.

Il n'y a pas vraiment de "méthode" pour l'utilisation de cet outil : mon conseil serait de toucher à tous les curseurs jusqu'à obtenir le rendu qui vous plait.





Pour notre exemple, je vous conseille de désactiver le calque de réglage de la saturation afin de travailler sur toutes les couleurs.






Voici quelques exemples de modifications faites avec cet outil :
L'originale est à gauche, et deux versions modifiées sont visibles à droite.



























J'ai volontairement forcé sur les curseurs pour vous montrer les effets, mais ce n'est pas forcément "justifié". De plus, nous pourrions ensuite retravailler les saturations.

D'ailleurs, rien ne vous interdit de multiplier les calques de réglages d'un même type ! En effet il est parfois utile de recourir à cela pour obtenir un rendu particulier.


Voilà pour les calques de réglages. Il me semblait important de vous présenter cette aide avant de continuer plus loin. Nous allons maintenant pouvoir continuer notre découverte des outils de post-traitement !


Chapitre précédent - SOMMAIRE - Chapitre suivant