ACCUEIL / SOMMAIRE / AVANT DE COMMENCER

Avant de commencer


Tout d'abord, bienvenue sur ce tutoriel. J'espère que vous apprendrez beaucoup en parcourant ces pages, et que vous aurez plaisir à rentrer dans ce monde qu'est la "retouche photo".

Avant de commencer le cours, il me semble important de faire une petite présentation du post-traitement, en effet, celui-ci est souvent méconnus du néophyte, et parfois mal interprété.

Il faut savoir que c'est une activité importante de la photo qui a toujours été pratiquée dès ses débuts par le développement en laboratoire. C'est une étape obligatoire et importante de l'art de la photographie.

C'est aussi quelque chose qui n'était pas souvent connu, à un tel point que le grand public a fini par croire qu'on pouvait tout faire directement dès la prise de vue..
De plus, pendant longtemps, le grand public apportait directement ses photos "chez le photographe", et donc ne voyait pas ce travail de post-traitement qui était pourtant réalisé derrière son dos.

Aujourd'hui, avec le numérique ces techniques sont devenues accessibles : plus besoin de consommable, de dédier une pièce de la maison hermétique à la lumière et disposant d'un point d'eau, c'est la véritable révolution du numérique.
Ceci dit, cette révolution s'arrête presque là, en effet, la grande majorité des opérations que nous réalisons aujourd'hui sur nos PC étaient déjà pratiquées en labo, c'est pourquoi elles portent souvent un nom issu de l'argentique, comme nous le verrons dans le tutoriel.


Les pseudo-débats concernant le "pour ou contre le post-traitement" souvent visibles sur les forums photos sont donc pour moi hors sujet. Et revient à faire un débat du "pour ou contre les réglages manuels".
En effet, de la même manière qu'on peut laisser l'appareil photo régler l'ouverture/vitesse/iso tout seul (et donc ne rien contrôler sur le rendu optique de l'image), on peut aussi ne pas post-traiter ses photos, et donc ne rien contrôler sur le rendu graphique de l'image : l'appareil appliquant des réglages automatiques sur la couleur, le contraste et le reste.


Un photographe consciencieux voulant réellement maitriser le rendu de ses images utilisera donc son appareil photo en débrayant la plupart des automatismes, et en faisant lui même le post-traitement de ses photos.


Je vous avoue d'ailleurs ne pas comprendre la fierté que certains débutants ont d'annoncer "sans retouches" sur leur galeries : cela revient pour moi d'avouer qu'on a cédé à la facilité, et qu'on n'a pas fait le travail jusqu'au bout.

Car, contrairement à une légende urbaine, ce n'est pas parce-qu'on fait le post-traitement soit même qu'on fait n'importe quoi à la prise de vue. Une bonne photo est un couple des deux : une bonne prise de vue avec les bons réglages (qui définiront le cadrage, la profondeur de champ, la mise au point, la vitesse, l'attitude du modèle, ..) qui ne se rattrape pas au post-traitement, couplé à un bon post-traitement (qui définira la couleur, le contraste, la balance des blancs, ..).
Aucune de ces deux étapes n'est plus facile que l'autre, et avec le recul, je pense même que le post-traitement est globalement une technique plus difficile à assimiler que les techniques de prise de vue.

Mais pas de panique, c'est ce que nous allons voir ensemble, pas à pas, afin d'appréhender les différents outils que nous avons a notre disposition aujourd'hui, avec l'avènement des fichiers numériques.



Durant ce tutoriel, j'utiliserai mes propres photographies pour vous apprendre les différents outils. Pour une question de droits, et aussi du fait que je les connais bien : je connais leur potentiel pour les avoir moi même travaillées.




Chapitre précédent - SOMMAIRE - Chapitre suivant